présentation Valprionde département du Lot


Pigeonniers
Eglises
Pierres à admirer
Lavoirs
La Séoune (rivière)
Ruisseaux
Hameaux
Gariottes Cabanes
Arbres
Chemins, sentier
Art de la nature
Moulin
Animaux
Jours de neige

Les oiseaux de Valprionde : Circaète Jean-le-Blanc, Buse variable...


Le Faucon crécerelle, l'épervier...

J'aurais pu vous présenter les oiseaux de Valprionde : merles, pies, corbeaux... et la buse... qui n'est pas forcément la buse mais le Circaète Jean-le-Blanc... Un nom encore récemment inconnu... Bref, il s'agit de la première contribution apportée au site valprionde.com.

Depuis plus d'une décennie, il m'arrive de croiser madame et monsieur Couturaud... Comme moi, ils ne sont pas nés ici... Contrairement à moi, ils n'ont pas choisi d'y vivre... Ils y séjournent, en vacances, en location... Ils aiment cette campagne, y marcher, y observer les oiseaux... Nous nous parlons parfois... Oui, ce site est ouvert aux savoirs... Je les remercie pour ce texte de présentation et ces photos :


Circaète Jean-le-Blanc


Valprionde - Oiseaux

Beaucoup d'oiseaux occupent les habitats variés de cette commune.
Différents serpents apprécient les coteaux calcaires avec des arbres de petites taille, des genévriers et de l'herbe rase. Ceci fait l'affaire du Circaète Jean-le-Blanc un rapace au vol majestueux qui se nourrit presque exclusivement de reptiles. De taille supérieure à la buse il plane lentement puis se laisse tomber sur une proie, couleuvre ou vipère avalés la tête la première. Souvent, à son envol, on voit dépassant de son bec la queue du serpent qui sera régurgité pour les jeunes encore au nid. Son régime alimentaire très spécialisé l'oblige à repartir vers l'Afrique en septembre dès que les serpents ont cessé d'être actifs ici.

Buse variable



La Buse variable est présente toute l'année grâce à son régime alimentaire très éclectique.

la Bondrée apivore


Très semblable à la buse avec laquelle elle est souvent confondue, la Bondrée apivore vient se reproduire chez nous. On peut la voir surveiller le vol des guêpes pour localiser leur nid au sol. Ensuite elle creusera afin d'atteindre les galettes de cire qu'elle transportera à son nid pour nourrir ses jeunes.

le Faucon crécerelle


Un petit rapace, le Faucon crécerelle se repère à son "vol Saint-Esprit" : à quelques mètres de hauteur il se maintient en un point fixe, battant des ailes face au vent au-dessus d'un petit rongeur sur lequel il plongera brutalement.

Le crécerelle est parfois confondu avec l'Epervier dont le comportement est pourtant très différent : celui-ci vole rapidement en longeant les haies, effrayant les petits passereaux qui s'envolent et malheur à celui qui tardera trop. Vue à Saint-Félix : une attaque inhabituelle, celle d'un épervier sur un crécerelle, celui-ci se défend en passant sur le dos pour montrer ses serres puis s'esquive avec plusieurs crochets rapides, et l'attaquant abandonne...

épervier sur le Faucon crécerelle
bruant zizi


Dans les haies encore nombreuses beaucoup de passereaux s'abritent et construisent leurs nids, comme le bruant zizi (<--) et la fauvette à tête noire (-->). Même s'ils restent souvent bien cachés on les détecte à leurs chants très caractéristiques et dont ils ne sont pas avares.

la fauvette à tête noire
Pipit des arbres



Uniquement présent en été le Pipit des arbres aime se percher pour lancer son chant nuptial, il s'élève alors dans un vol vertical puis, écartant ses ailes et sa queue, effectue une étonnante descente "parachute" pour rejoindre son perchoir.



Marie-Noëlle et Bernard Couturaud
Septembre 2014

Membres de LPO dans leur département de la Vienne, ils y photographient également la nature...



Proposer un commentaire

-- le 05 octobre 2014 à 16 : 01
par HOUDIN : Les photos sont superbes !!! Dignes de grands pros !!! Signé : les voisins chanceux de Marie-Nöelle et de Bernard dans la Vienne

-- le 05 octobre 2014 à 11 : 28
par FAVIER Christian : La qualité des photos et l'intérêt des commentaires n'ont d'égal que la passion de Marie-Noëlle et Bernard pour nos amis les oiseaux qui peuplent et enchantent nos campagnes. C'est un régal de se promener avec eux à la découverte de la nature, si bien malmenée par certains inconscients.......

-- le 02 octobre 2014 à 18 : 10
par E. Faure : superbes photos c'est vrai ici la nature est encore belle


A la une...

Repartez de Valprionde avec LE LIVRE...

Valprionde, livre d'art.
LE LIVRE VALPRIONDE
canards

canards

Page des photos locales.