Youtube Livres
Valprionde the end... Maintenant, chantez !
Ou écoutez Patrice Caumon (dernier maire)
présentation Valprionde département du Lot


Pigeonniers
Eglises
Pierres à admirer
Lavoirs
La Séoune (rivière)
Ruisseaux
Hameaux
Gariottes Cabanes
Arbres
Chemins, sentier
Art de la nature
Moulin
Animaux
Jours de neige

Le Conseil Municipal de Valprionde aurait voté Oui à la la création de la commune nouvelle


Mais quand ? Le Maire Patrice Caumon n'en a pas informé ses administrés

Alsatis est revenu ! Nous lisons des "alertes"... et découvrons un article gratuit du 29 septembre 2015 de leur Dépêche (2186709-la-commune-nouvelle-au-menu-des-conseils.html)

Où l'on apprend : « Valprionde (vote favorable) »

Notre Conseil Municipal a voté ! (si l'on en croit cet organe de presse) Quand ?

Depuis la réunion publique du 18 septembre 2015, y aurait-il eu un Conseil Municipal ?

On s'est demandé : Il n'aurait quand même pas voté OUI au Conseil Municipal juste avant la réunion publique du 18 septembre 2015 ? Nous ne pouvons pas imaginer que notre maire, M. Patrice Caumon, ne nous l'aurait pas dit... C'était le sujet...

Leur dépêche note :
« Le conseil municipal de Montcuq doit se réunir aujourd'hui, à 20 heures [ce 29 septembre 2015 sûrement], à la mairie, avec un ordre du jour chargé.
(...)
la principale délibération concernera la création de la commune nouvelle de « Montcuq en Quercy blanc », qui devrait regrouper autour de Montcuq les communes de Sainte-Croix (vote favorable), Valprionde (vote favorable), Lebreil (vote le 30 septembre) et Belmontet (vote le 2 octobre). À noter que vendredi 25 septembre le conseil municipal de Lascabanes a voté contre l'adhésion à la nouvelle commune à une très large majorité (un seul vote favorable), arguant du fait que les délais étaient trop courts et que le projet manquait encore de maturité. L'étude de faisabilité a également été jugée incomplète.
»

Cette "étude de faisabilité", peut-être les électrices et électeurs de Montcuq, Sainte-Croix, Valprionde, Lebreil et Belmontet la jugeraient incomplète... Mais LA CHARTE semble rester un secret du "club des cinq".

Qu'en pensent nos conseillers municipaux qui auraient donc voté OUI ? Qui ont donc voté OUI ! Car il y a bien eu vote... Leur Dépêche est plus rapidement informée que valprionde.com : naturellement, nul n'est censé ignorer l'affichage public et obligatoire à Moulin-Bessou... nous étions même donc invités... le vendredi 25, notre Conseil s'est de nouveau réuni... Deux réunions dans le mois !


Oui... Oui à la volonté du maire, donc. Faut-il s'en étonner ?

En 2008, Monsieur Michel Castagné, maire de Valprionde, nous avait imposé ALSATIS, sans se soucier de l'avis de certains administrés. Il nous avait répété les arguments commerciaux d'Alsatis...
En 2014, Monsieur Patrice Caumon, maire de Valprionde, nous a imposé une refonte des points de collecte des poubelles, sans se soucier de l'avis de certains administrés.
En 2015, Monsieur Patrice Caumon, maire de Valprionde, est le coordinateur de l'absorption (le terme ne lui conviendra sûrement pas mais il s'est imposé...) par Montcuq de communes voisines.
Comme l'aberration du choix d'Alsatis s'est tout doucement imposée dans la population, la reconnaissance de l'erreur de cette "fusion" prendra combien d'années ? Uniquement à la lecture des feuilles d'impôts ?... car naturellement, si le taux communal augmentera "légèrement", qu'en sera-t-il de la base ? Car les propriétés de la modeste commune de Valprionde devront naturellement un jour être considérées comme celles d'un "quartier résidentiel" de la grande commune de Montcuq en Quercy Blanc... Sauf naturellement si "le lieu-dit Valprionde" devient celui de la THT... Car ce dossier sera "sûrement" réouvert un jour...

Cette fusion, "tout le monde" y est favorable ? A part 3-4 "hurluberlus" ?


«Vous attirez l'attention sur les restructurations territoriales à juste titre.
Comme beaucoup d'autres légitimement indignés serez-vous entendu ?
Permettez-moi d'en douter. Dans ces moments de grande tension budgétaire il suffit de promettre trois sous de dotation (et pour combien de temps ?) en plus à une commune pour qu'elle se laisse séduire par quelques politiciens habiles certes, mais dont la pertinence de la vision de l'avenir reste encore à démontrer.
 »
Monsieur Michel Roumegoux, notre ancien député.

« Je partage le même désarroi que vous.
Nous sommes pris dans une mécanique folle.
 »
Monsieur Roland Hureaux, candidat à la mairie de Cahors en 2014, créateur du mouvement "Touchez pas à ma commune".


« Effectivement, tout va très vite, trop vite... Fermeture d'écoles communales, volonté de la part de l'éducation nationale de tenter de supprimer des collèges... Et maintenant, au tour de communes rurales qu'il nous faudrait annexer à une commune plus importante.
Je suis totalement opposé à ce processus qui va dans le sens de la perte totale d'identité de nos territoires ruraux et le grossissement de l'urbain.
  »
Monsieur Marc Gastal, notre conseiller département masculin.

Ces avis auraient mérité d'être connus de nos conseillers municipaux ? Sûrement pas, car si les gens étaient informés, ils pourraient voter... comme ceux de Lascabanes !





Proposer un commentaire




Voir sujet précédent du forum de Valprionde

Aborder un autre sujet ? Vous pouvez débuter un nouveau sujet