Youtube Livres
Valprionde the end... Maintenant, chantez !
Ou écoutez Patrice Caumon (dernier maire)
présentation Valprionde département du Lot


Pigeonniers
Eglises
Pierres à admirer
Lavoirs
La Séoune (rivière)
Ruisseaux
Hameaux
Gariottes Cabanes
Arbres
Chemins, sentier
Art de la nature
Moulin
Animaux
Jours de neige

Sainte-Croix forcé d'adhérer à Montcuq en Quercy Blanc ?


Surprenante découverte à la lecture du compte-rendu du conseil municipal présidé par Marie-José SABEL le 10 septembre 2015

Visite les 6 et 7 octobre 2015 de l'affichage public des 5 communes destinées à former « Montcuq en Quercy Blanc. »

Naturellement, en quête des délibérations... Puisqu'on nous cache tout on nous dit rien...

A Montcuq, signé par Alain LALABARDE, et noté "affiché le 29 juin 2015" :

« Le Conseil Municipal se réunira le Mardi 29 septembre 2015 à 20 heures à la mairie, [avec parmi] l'ordre du jour "Création d'une Commune Nouvelle". »

A Belmontet, signé par Guy VIDAL le 18 septembre 2015 :
« Convocation du Conseil Municipal qui aura lieu le vendredi 2 octobre 2015 à 21 heures
Ordre du jour : commune nouvelle : délibération : création d'une commune nouvelle
»
[le 13 octobre 2015 : aucun compte rendu n'était affiché]

A Valprionde, le 21 septembre 2015, signé Patrice CAUMON : « Convocation Conseil Municipal : le Conseil Municipal se réunira à la mairie le vendredi 25 septembre 2015 à 21 heures.
Ordre du jour : session extraordinaire ; commune nouvelle : vote sur l'adhésion et sur les différentes délibérations.
»
[le 13 octobre 2015 aucun compte rendu n'était affiché ; le 16 octobre, le compte rendu est enfin présent Premières réactions ]

A Sainte-Croix
Le Conseil Municipal de Sainte-Croix
Compte rendu de réunion du 10 septembre 2015

Présents : Madame le maire : SABEL Marie-José
1er adjoint : RENOUX Martine
2eme adjoint : BECQUART Alain
Conseillers : SAVAGE Edward, TAMLYN Diana, LACOMBE Pauline, LAGARD Ludovic.

Secrétaire : RENOUX Martine

1°) COMMUNE NOUVELLE

Les communes de Montcuq, Valprionde, Belmontet et Lebreil envisagent de se regrouper pour former une commune nouvelle « Montcuq en Quercy Blanc ».
Le territoire de la commune de Sainte-Croix se retrouve enclavé dans cette nouvelle commune et de ce fait, Sainte-Croix a été sollicitée pour adhérer à cette nouvelle commune.
Le conseil municipal n'était pas favorable à cette adhésion mais Madame la Préfète a décidé d'inclure d'office notre commune à cette nouvelle commune.
Au vue de cette décision, Madame le Maire propose au conseil municipal de rejoindre la commune nouvelle afin de participer aux études et de faire valoir ses droits.
Madame le Maire lit au conseil municipal la Charte de la commune nouvelle et donne des explications concernant la fiscalité et la gouvernance. Elle propose au conseil municipal de s'exprimer par un vote secret ou de se donner un temps de réflexion. Le conseil municipal décide de se prononcer le jour même et à main levée. Le conseil municipal part 6 voix pour et 1 abstention se déclare favorable à l'adhésion à la commune nouvelle. La délibération sera prise ultérieure.
»


A Lebreil : rien.


Naturellement le compte-rendu de Sainte-Croix va vous faire réagir !?


Monsieur le maire de Valprionde ne nous a pas présenté le vote de nos voisins sous cet angle... Pourquoi ? Selon lui, madame le maire de Sainte-Croix aurait souhaité un vote avant son départ en vacances. (elles se passent bien vos vacances, madame SABEL ?... Allez, rimons avec Méribel... puisque nous avons vocation à devenir le quartier des petites blagues...) Maintenant que mesdames et messieurs les conseillers municipaux de Valprionde connaissent la manière dont le OUI fut arraché au conseil municipal de Sainte Croix, qui va oser réagir ? Par exemple écrire à madame la Préfète du Lot...

Quant à l'absence de compte-rendu à Valprionde : l'Article L2121-du Code général des collectivités territoriales créé par la Loi 96-142 1996-02-21 spécifie «Le compte rendu de la séance est affiché dans la huitaine.» Un autre texte serait en vigueur ?


Pour éclairer ce dossier : Saint-Laurent-Lolmie ne participera pas à "Montcuq en grand". Dans LA VIE QUERCYNOISE, son maire, Didier Boutard semble résumer la méthode utilisée : «Pour pouvoir créer une Commune Nouvelle, à mon avis, il faut un équilibre entre communes, afin que le budget et les investissements soient équitablement répartis entre ces dernières, ainsi qu’une relation de confiance, entre élus. Or, cette confiance n’a pas été respectée, pour le projet de Commune Nouvelle de Montcuq, en raison du fait que les élus qui émettaient des doutes, n’ont plus été conviés aux réunions préparant la constitution de cette nouvelle entité.  »

Madame SABEL Marie-José, au nom de la commune de Sainte-Croix, ne participait pas à ces réunions ?

Il semble URGENT de reprendre l'éventuelle fusion de notre commune, en y associant l'ensemble des populations. Pourquoi pas une fusion ? Mais pas dans ces conditions. Et peut-être pas sous le nom "Montcuq en Quercy Blanc" guère propice à l'enthousiasme...

Proposer un commentaire

-- le 15 octobre 2015 à 08 : 35
par Un attéré bientôt défroqué et orphelin de sa commune rurale : C'est toute notre architecture républicaine et notre modèle de société qui va être bouleversé. C'est très grave.
On éloigne les centres de décisions en pleine crise politique et on baisse les dotations aux collectivités locales.
Le cousu main qui ressemble à nos territoires. C'est fini.
Des pans entiers de services publics seront bradés au privé et certains disparaîtront comme la perception de Montcuq ou des écoles communales comme celle de Saint-Laurent Lolmie et bien d'autres...à venir. Oiseau de mauvais présage !
On passe d'une organisation "commune, département, Etat" à un modèle "intercommunalité, région, Europe".
Je suis hostile à une réforme qui se fait du Haut vers le bas, sans aucune consultation démocratique. Ce projet ne figurait pas du tout dans la profession de foi de la liste municipale qui a été élu.
C'est un reniement, une véritable escroquerie intellectuelle et je ne peux croire que tous les conseillers municipaux ai eu tous les éléments en main et j'ai l'impression que leur assentiment leur a été un peu volé, beaucoup manipulé. Car commentexpliquer que certains , 11 communes sur 16, -excusé du peu- aient refusé, qu'une ai voté contre au début puis voté pour ensuite et que trois ont voté pour sans consulter leurs mandants alors que je le rappelle cela ne faisait pas partie de leur programme.
Et si on proposait à tous les habitants de cet ancien canton de Montcuq d'en discuter ensemble pour peut-être améliorer ce qui existait depuis bien longtemps et qui donnait assez de satisfaction. Ne pourrait-on faire mieux en coopération et donc en continuant d'exister plutôt qu'en fusionnant et donc en disparaissant ?
Cela ne vous rappelle rien ? Et ne faites surtout pas le parallèle avec le secteur privé....toujours en fusion absorption pour le profit de certains et au détriment du plus grand nombre !
Honni soit qui mal y pense




Voir sujet précédent du forum de Valprionde

Aborder un autre sujet ? Vous pouvez débuter un nouveau sujet